Mon Passeport Rénovation

Se connecter

S'inscrire

Ceci est une version de test. Rendez-vous le 16 octobre prochain pour visiter la version finale.

ISOLATION THERMIQUE DES MURS PAR L'INTÉRIEUR

Optimisez vos travaux d'intérieur

Lorsqu'une isolation par l'extérieur n'est pas réalisable, ou si vous prévoyez des travaux de rénovation intérieurs, l'isolation thermique par l'intérieur est toute indiquée. Rénovez en confiance avec une technique mise en œuvre dans le neuf depuis plusieurs décennies.

L'isolation thermique des murs par l'intérieur en détail

La solution incontournable en rénovation intérieure

« Quitte à tout casser, autant en profiter pour isoler ». Telle est l'idée qui sous-tend l'isolation thermique par l'intérieur, étape obligatoire à l'occasion de travaux de remise en état, ou de réaménagement. L'isolation est alors placée entre le parement intérieur et le mur.

Lors de la réalisation d'une isolation par l'intérieur, la continuité de la couche isolante n'est pas assurée au niveau des refends et planchers intermédiaires. Cette rupture de l'enveloppe conduit à la création de ponts thermiques responsables de déperditions thermiques et de pathologies liées à l'humidité.

C'est l'une des raisons pour lesquelles l'isolation par l'extérieur est souvent privilégiée dans une démarche de rénovation énergétique.

Une mise en œuvre maîtrisée

L'isolation thermique par l'intérieur a longtemps été la principale technique d'isolation dans la construction neuve, ce qui a facilité son extension à la rénovation.

Dans ce cas la première étape consiste à déposer les cloisons existantes, afin de fixer au mur une armature en métal ou en bois. C'est sur cette armature que sont placés l'isolant ainsi que la pare-vapeur, le doublage venant achever l'opération.

La liste des isolants est exhaustive : de la traditionnelle laine de verre aux isolants naturels, laine de roche, fibre de bois, ouate de cellulose…

Schéma de pose

  1. Mur extérieur
  2. Isolant en panneau semi-rigide
  3. Membrane pare-vapeur
  4. Ossature métallique
  5. Parement intérieur

Les points forts de l'isolation thermique par l'intérieur

  • Moins onéreux que l'isolation par l'extérieur
  • Une technique maîtrisée par les professionnels
  • Mise en œuvre rapide
  • Large gamme d'isolants

Les points faibles de l'isolation thermique par l'intérieur

  • Légère réduction de la surface habitable
  • Prévoir des travaux de rénovation intérieurs
  • Nécessite un traitement particulier des ponts thermique

Mon Passeport Rénovation vous met gratuitement en relation avec les professionnels RGE de votre région formés à l'isolation des des murs par l'intérieur

OBTENIR DES DEVIS TRAVAUX

Réglementations et recommandations thermiques

Réglementation thermique

La réglementation en matière de performance énergétique des logements fixent les performances énergétiques minimales pour l'isolation thermique des murs par l'intérieur.

  • La résistance thermique de l'isolant posée doit être supérieure ou égale à 2.3 m2.K/W, soit une couche isolante de 10 cm
  • Pour bénéficier des aides financières proposées par l'État, la résistance thermique de l'isolant posée doit être supérieure ou égale à 3.7 m2.K/W, soit une couche isolante de 15 cm

Depuis le 1er janvier 2017, la réalisation d'une isolation thermique par l'intérieur est obligatoire en cas de création d'une nouvelle pièce à vivre.

Notre recommandation

Mon Passeport Rénovation recommande la mise en œuvre d'une isolation avec une résistance thermique supérieure ou égale à 5.5 m².K/W, soit une couche isolante de 20 cm.

Prix et aides financières pour l'isolation de vos murs par l'intérieur

  • >Prix moyen de l'isolation des murs par l'intérieur
  • 59 €TTC/m²
  • Éco-Prêt à taux zéro pour 100 m²
  • 49 €/mois (10 ans)

Aides financières pour l'isolation des murs par l'intérieur

L'isolation thermique des murs par l'intérieur est éligibles aux aides suivantes :

  • Le crédit d'impôt transition énergétique qui couvre 30% des dépenses d'isolation dans la limite d'un plafond qui dépend de votre composition familiale.
  • La prime énergie, ou prime Certificats d'économies d'énergie, qui dépend de votre zone géographique, de vos ressources, et de votre composition familiale.