Optez pour les meilleures performances énergétiques du marché

Les pompes à chaleur sont à ce jour, et de très loins, les systèmes de chauffage les plus performants du marché. Leur principe de fonctionnement est simple : ces équipements extraient les calories naturellement présentes dans l'environnement, pour les restituer dans votre logement sous forme de chaleur.

Le processus de transformation d'une pompe à chaleur consomme environ 1 kWh pour produire 4 kWh de chaleur. Ce rapport de 4 pour 1 détermine ce que l'on appelle le coefficient de performance (le COP) de l'appareil : plus le COP est élevé, plus la pompe à chaleur est performante.

Vous avez un projet d'installation d'une pompe à chaleur ?

Obtenez vos devis gratuits

Les trois éléments : l'eau, la terre et l'air

Les pompes à chaleur sont capables d'extraire les calories présentes dans différents milieux :

Le choix entre ces différentes variantes dépend de la situation de votre logement (présence ou non d'une nappe phréatique exploitable, possibilité de forer votre terrain…).

Seules les pompes à chaleur aérothermiques s'adaptent à presque toutes les situations, raison pour laquelle elles sont particulièrement recommandées en rénovation.

La pompe à chaleur air/eau
ou air/air

Pompe à chaleur air/eau

Les pompes à chaleur par aérothermie puisent les calories présentes dans l'air extérieur pour les restituer, soit directement par air soufflé dans le cas des PAC air/air, soit par l'intermédiaire d'un réseau de distribution hydraulique dans le cas des PAC air/eau.

Ces systèmes sont relativement simples à mettre en oeuvre, et se composent d'un module extérieur (l'extracteur), et d'une unité intérieure.

Points de surveillance :

  • La puissance de chauffage du logement doit être correctement évaluée pour éviter tout risque de mauvais dimensionnement du système.
  • La température de départ de la pompe à chaleur doit être adaptée au réseau de distribution du logement.

Avantages :

  • Systèmes faciles à mettre en oeuvre.
  • Large gamme de produits.

Inconvénients :

  • Solutions moins performantes que les PAC par aquathermie et géothermie.
  • Peut nécessiter un appoint.

Notre conseil :

La pompe à chaleur air/eau est la solution de référence en rénovation. Le coût de l'opération peut cependant être significatif pour les besoins de chauffage important. Privilégiez donc les travaux d'isolation pour réduire la puissance du système.

1 000 à 1 500 €/kW

Prix moyen constaté sur le marché (fourniture et pose)

102 %

Efficacité énergétique saisonnière recommandée

La pompe à chaleur eau/eau
ou sol/eau

Pompe à chaleur sol/eau

Moins adaptées à la rénovation, les pompes à chaleur par aquathermie et géothermie récupèrent les calories présentes respectivement dans les nappes phréatiques, et les sous-sols.

Dans les deux cas, l'étape forage est obligatoire pour installer les capteurs dans les différents milieux. C'est la principale contrainte pour la mise en oeuvre de ces systèmes, tant en matière de dérangement que de coûts.

Points de surveillance :

  • Une étude de sol est préférable pour vérifier la faisabilité du forage, et de l'installation des capteurs.

Avantages :

  • Plus performantes que les solutions par aérothermie.
  • Large gamme de produits.

Inconvénients :

  • Plus coûteuses que les solutions par aérothermie.
  • Nécessite un terrain assez grand pour être foré.

Notre conseil :

Favorisez l'acquisition d'une pompe à chaleur air/eau en rénovation.

1 500 à 2 000 €/kW

Prix moyen constaté sur le marché (fourniture et pose)

117 %

Efficacité énergétique saisonnière recommandée